Actualités

Le crédit d'impôt en 2015 ...

  • 17/10/2014

Le Crédit d'impôt pour la transition énergétique – ex CIDD – a été adopté par l'Assemblée nationale dans le cadre du projet de budget 2015. Ce dispositif portera à 30% l'allègement fiscal pour des travaux de rénovation énergétique engagés entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2015. Explications.

 

Une des mesures financières phares de la loi de transition énergétique a été votée ce jeudi 16 octobre 2014 par l'Assemblée nationale dans le cadre du budget 2015. Il s'agit du Crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE), une version réformée et renforcée de l'actuel CIDD, qui va profiter aux personnes désirant engager des travaux de rénovation énergétique.

Annoncé il y a quelques mois par Ségolène Royal, le CIDD vient en complément de l'éco-PTZ pour financer des travaux de rénovation énergétique. Ces deux outils doivent permettre de relancer l'activité du bâtiment et œuvrer pour rénover durablement et énergétiquement les bâtiments. Si l'éco-PTZ est entré en vigueur depuis le 1er septembre dernier, le CITE le sera au 1er janvier prochain.

 

Quels équipements éligibles ?

Concrètement, le CITE portera à 30% l'allègement fiscal pour la réalisation de travaux énergétiques ou l'achat d'équipements permettant de faire des économies d'énergie, tels les chaudières à condensation, les appareils de régulation du chauffage… Il est également désormais élargi à l'achat de compteurs individuels d'eau chaude ou de chauffage pour les ménages en copropriété, ainsi qu'à l'acquisition de bornes de recharge pour les véhicules électriques. En revanche, les Ecologistes ont tenté d'introduire les systèmes de pilotage et de contrôle de la consommation énergétique "pas très coûteux" dans ce dispositif, mais ils se sont heurté à une fin de non recevoir du secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert. Ce dernier a ainsi répondu : "L'amendement est inutile. Il n'y a pas de restriction du champ du crédit d'impôt puisque les appareils éligibles sont exactement les mêmes qu'au CIDD".

Durée limitée… pour l'instant ?

En outre, pour répondre à des problèmes d'isolation des logements principalement dans les départements d'outre-mer, en Corse et dans les zones méridionales de la métropole, un amendement de dernière minute a inclus les équipements ou matériaux de protection des parois vitrées ou opaques contre les rayonnements solaires.

"Compte tenu du marasme dans ce secteur économique et de raisons environnementales, le gouvernement a souhaité donner une opportunité, sur une durée pour l'instant limitée, jusqu'à la fin 2015. Les expériences passées nous conduisent à surveiller la dépense fiscale et nous pourrons éventuellement y revenir", a indiqué Christian Eckert.

Fête de la salle de bain

  • 03/10/2014

Dans toutes les salles d'expo de Sorofi venez gagner un soin bien-être jusqu'au 31 octobre 2014.

CIDD et CEE, le duo gagnant de la rentrée

  • 08/09/2014

Ségolène Royal a annoncé une nouvelle réforme du Crédit d’Impôt Développement Durable (CIDD), en vigueur dès le 1er septembre 2014. La nouvelle formule propose un taux unique de réduction d’impôt de 30%, contre 15 à 25% jusque-là. Autre nouveauté, le CIDD dans sa nouvelle formule ne s’adresse plus seulement aux foyers réalisant des bouquets de travaux. Il devient maintenant accessible dès la première opération de rénovation énergétique réalisée.
 
Combinée aux primes énergies que vos programmes délivrent, cette nouvelle formule constitue un levier commercial puissant pour convaincre un client particulier d’engager un chantier. Une bonne nouvelle et surtout une excellente recette à partager avec nos adhérents pour favoriser leur développement… A bon entendeur !